Blog

Cholestérol : n'ayez plus peur des oeufs !

February 23, 2016

Bien qu’ils soient riches en cholestérol, on peut manger des œufs sans crainte. Ils ont même certains bénéfices sur la santé.
 

Les œufs sont une source importante de cholestérol, mais aussi de protéines. Pour les ovo-lacto-végétariens (mais non les végétaliens), ils peuvent représenter une source intéressante de protéines. Mais les oeufs sont-ils dangereux pour le coeur en raison de leur contenu en cholestérol ? 

Pas de risque avéré pour le coeur
 

Une méta-analyse d'études sur le sujet, publiée en 2013, n'a pas trouvé que les personnes en bonne santé qui consomment des oeufs v

 

oire beaucoup d'oeufs, ont un risque plus élevé d'infarctus ou d'accident vasculaire cérébral. Cette analyse trouve malgré tout un risque de maladie coronarienne plus élevé chez les diabétiques qui doit faire l'objet de confirmations.

Dans une étude récente de l’université de l’Est de la Finlande parue dans American Journal of Clinical Nutrition (1), les habitudes alimentaires de 1.032 hommes âgés de 42 à 60 ans ont été évaluées dans le cadre de la Kuopio Ischemic Heart Disease Risk Factor Study (KIHD). 32,5 % des participants avaient l’allèle APOE4 (apolipoprotéine E de type 4). L’allèle APOE4, qui est héréditaire, affecte le métabolisme du cholestérol ; il est courant dans la population finlandaise, puisqu’environ un tiers le porterait. Chez les personnes qui portent l’allèle APOE4, les effets du cholestérol alimentaire sur les niveaux de cholestérol sanguin sont plus importants.

Pendant le suivi qui a duré 21 ans, 230 hommes ont eu un infarctus du myocarde. L’étude a trouvé que des apports élevés en cholestérol alimentaire n’étaient pas associés au risque cardiaque, y compris chez les patients APOE4. De plus, la consommation d’œufs, qui est une source importante de cholestérol alimentaire, n’était pas associée au risque coronaire cardiaque. L’étude n’a pas établi de lien entre le cholestérol alimentaire ou la consommation d’œufs et l’épaisseur des parois de l’artère carotide.

Ces résultats suggèrent qu’un régime riche en cholestérol avec une consommation fréquente d’œufs n’augmente pas le risque cardiovasculaire, même chez les personnes prédisposées génétiquement. Globalement, le cholestérol alimentaire affecte peu les niveaux de cholestérol dans le sang et peu d’études ont lié les apports en cholestérol alimentaires et un risque élevé de maladie cardiovasculaire. Beaucoup de recommandations alimentaires n’énoncent aucune restriction concernant l’apport en cholestérol alimentaire. A noter cependant que certains auteurs pensent que la lécithine du jaune d'oeuf conduit à la synthèse d'un composé athérogène, l’oxyde de triméthylamine ou TMAO récemment mis en cause dans le risque cardiovasculaire. Mais cette mise en cause n'est pas avérée à ce jour.

De nombreuses personnes se voient prescrire des médicaments anti-cholestérol (les statines) pour limiter leur risque cardio-vasculaire. Ces médicaments font polémique en raison de leurs risques pour la santé.

 

Please reload

Featured Posts

Συμβουλές για τις γιορτές HOHOHO !!!

December 11, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon

Kalamatas 12, Strovolos

Nicosia, Cyprus

 

Tel: +357 22 51 00 93

  • YouTube - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

© 2018 by Jean-Philippe Ricau. Proudly created with Black Carrot Production